2016 > 2020

RENOVACIME

Projet collaboratif Terminé

Relever le défi de la réhabilitation globale, structurée, innovante et compétitive de l’immobilier de montagne.

 

CONTEXTE :

Construits dans les années 1960-70 les immeubles collectifs sont aujourd'hui dégradés en raison d'un entretien insuffisant, d'une location intensive et d'une qualité parfois médiocre de la construction et des matériaux utilisés. In fine cela se traduit par la vétusté des équipements privatifs et/ou communs et l’irrespect des enjeux énergie-climat de l'habitat.


De plus, les systèmes de chauffages (chaudières, stockage du combustible) deviennent vétustes et la question de les changer se pose de plus en plus. Lors du renouvellement des systèmes de chauffage se pose la question de leur dimensionnement par rapport aux économies qui peuvent être réalisées par l’investissement dans l’isolation du bâti de réaliser les travaux d’isolation thermique des constructions.


Parallèlement, la clientèle de logement locatif et plus particulièrement en montagne s'est diversifiée et compte maintenant des familles voulant diversifier leurs activités et qui attachent une importance plus grande à la qualité des logements offerts plus attentive au confort et à la taille du logement.

PROJET :

Pendant plus de deux ans, les groupements d’entreprises participants «Tekhnê Architectes & Urbanistes, Denizou, Tribu, Charpente Concept » et « Tectoniques Architectes, Arborescence, Maître Cube », sélectionnés lors d’un concours et accompagnés par le FCBA dans une démarche d’innovation par l’usage, ont donc développé des concepts et réalisé des prototypes démonstratifs des savoir-faire des entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour la réalisation de leurs travaux, les groupements se sont appuyés sur la résidence des Aravis, aux Ménuires, dont le syndicat de copropriété est coaché par Atout France, dans une démarche de rénovation globale.

 

La démarche durable, locale et soutenable choisie dans le cadre de ce projet apporte des réponses sur les thématiques suivantes, identifiées par des acteurs concernés par l’enjeu du réchauffement des lits froids :

  • Repenser et réinvestir les communs (stockage, espace de convivialité...)
  • Adapter les cellules de vie aux nouveaux usages
  • Traiter la relation entre l’extérieur et l’intérieur en tenant comptes des nouveaux usageset de la performance énergétique.

 

L’objectif final du projet étant de :

Promouvoir le savoir-faire d’entreprises localessur l’optimisation de la rentabilité de biens, par la réhabilitationauprès de propriétaires immobiliers et de maîtres d’ouvrages.


Fenêtre de log