02 Avril 2015

Activation du comité scolytes Pays de Savoie

Un comité pour lutter contre les risques de prolifération des scolytes

Co-piloté par le Pôle Excellence Bois, les Directions départementales des territoires de Savoie et de Haute-Savoie, le comité a été mis en place le 3 mars 2015 au Pôle Excellence Bois.

Son objet est de fédérer tous les acteurs concernés afin de lutter efficacement contre les risques de prolifération de scolytes dès ce printemps. Il s’agit d’organiser la mise en œuvre de moyens d’exploitation et de vidange rapide proportionnée à l’importance de la crise.

L’Assemblée des Pays de Savoie a également pris des mesures d’aides pour soutenir cette mobilisation (« bûcherons pompiers », travaux de lutte contre les scolytes, stockage des bois).

Un Comité composé de l’ensemble des acteurs concernés

Assemblée des Pays de Savoie, Association des Communes Forestières de Savoie et de Haute-Savoie, Association des entrepreneurs de travaux forestiers (ASDEFS), Chambre d’Agriculture Savoie Mont Blanc, Coforêt, Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF), Département Santé des Forêts, Directions départementales des territoires de Savoie et de Haute-Savoie, Groupement des Scieurs de Savoie et de Haute-Savoie, Office National des Forêts de Savoie et de Haute-Savoie, Pôle Excellence Bois, Syndicat des propriétaires forestiers de Savoie, Union des forestiers privés de Haute-Savoie, Union des Groupements des Sylviculteurs de Savoie.

Un processus de détection et de lutte mis en place via un réseau de référents territoriaux

Les personnes observant une attaque de scolytes (quand l’insecte est encore présent dans l’arbre) sont invitées à contacter un référent territorial qui vérifie et s’assure de la présence réelle de l’insecte et enclenche le processus de lutte en expliquant au propriétaire qu’il doit procéder à l’exploitation des arbres concernés. La liste des référents territoriaux est consultable sur le site internet du Pôle Excellence Bois rubrique Documents

Un arrêté préfectoral de lutte phytosanitaire obligatoire (exploitation des bois concernés), évolutif et temporaire en fonction des attaques, sera pris au niveau de chaque commune concernée par une attaque.

L’ensemble des opérateurs et des entreprises (travaux forestiers, transport, exploitation forestière et scierie, autres opérateurs potentiels) s’engagent dans ce schéma de mobilisation pour être les plus efficaces. 

Fenêtre de log